Le jardinier qui cultivait des livres

LeJardinierQuiCultivaitDesLivres.jpgQue dire de ce livre sans vous en dévoiler les secrets? Le titre en lui-même dit tout: Le jardinier qui cultivait des livres.
Un vrai de vrai jardin de livres qui poussent dans la terre. Si cette seule évocation ne pique pas votre curiosité, je ne sais pas si vous avez les enzymes qu’il faut pour absorber la poésie de ce livre!
Tout dans cet album est un pur délice: l’intrigue, la manière d’écrire, les illustrations.
«Il était une fois, un jardinier passionné de livres. Plus que tout, il aimait raconter des histoires aux gens de son village. Il allait même cogner de porte en porte pour lire ses extraits préférés à toute heure du jour et de la nuit. Malgré ses récits captivants, les gens en eurent assez de se faire déranger durant leur sommeil. Si bien qu’ils le chassèrent du village.»
Réfugié dans une vallée éloignée, la vie d’ermite de notre jardinier sera bouleversée par la rencontre d’une petite fille. Ah! Et puis je ne vous en dis pas plus!
Laissez-vous tout bonnement envelopper et bercer par les mots de Nadine Poirier et les illustrations de Claude K. Dubois. Vous ne le regretterez pas, c’est certain. Comme moi, à la dernière page, vous aurez envie de faire un gros câlin aux enfants de votre entourage en soupirant de tendresse: «Hummmm!»
Vraiment, un sublime album. Que dire de plus?

Nadine Poirier (2016). Le jardinier qui cultivait des livres (illustré par Claude K. Dubois). Sherbrooke: Éditions D’eux .

Sylvain

Acheter ce livre 

Elle sera toujours là

elleseratoujourslaUn album enveloppant comme les bras d’une mère que l’on a aimée. Une mère disparue, mais qui sera toujours là. Thierry Lenain et Manon Gauthier touchent ici l’essence de cette tendresse éternelle qui nous habite.
Une œuvre magnifique construite en un bouquet de souvenirs, tous ces petits gestes quotidiens qui nous ont permis de grandir doucement et d’oser sourire à la vie.
Que l’on ait 4 ou 54 ans, c’est le cœur plein de bienveillance qu’on se laisse porter par les mots délicatement tissés par Lenain et les sublimes illustrations de Gauthier.
Un album d’une simplicité émouvante, désarmante. On n’a qu’une envie, parler de notre mère. Et surtout, lui redire qu’on l’aime, qu’elle soit à nos cotés ou logée en notre cœur. Un livre parfait pour susciter les échanges et les complicités.
Elle sera toujours là est un ouvrage intime… comme une chanson susurrée à l’oreille, un câlin protecteur ou un baiser sur la joue. Laissez-vous aller, ne boudez surtout pas votre plaisir!

Lenain, Thierry (2016). Elle sera toujours là (illustré par Manon Gauthier illustration). Sherbrooke : Éditions D’EUX

Sylvain

Acheter ce livre