La bête à 4 z’yeux

31959905_10155497130008225_7922822254197473280_nVoilà du grand Caroline Merola. Ah! Le bonheur de plonger dans cet album, page après page. Et, pour arriver à la fin, avec une surprise qui nous fait tout reprendre depuis le début. J’ai adoré!

«Un beau matin, à l’orée du petit bois, Sam et Ingrid discutent. Samedi, il y a une fête chez Lulu et chacun apporte son goûter». L’oiseau qui espionnait les deux petites souris comprend tout de travers. Et voilà, la machine à rumeurs est lancée! De l’un à l’autre, elle enfle et enfle encore: un monstre velu et méchant rôde dans la forêt. Oh là là!

Un magnifique album où Merola, avec tout le talent qu’on lui connaît, illustre pour notre plus grande joie la machine à rumeur. L’album idéal pour démontrer aux enfants qu’il ne faut pas croire tout ce qu’on entend sans vérifier les faits… et nos sources.

Une très belle et rigolote fable, magnifiquement illustrée, où les enfants en sortiront grandis et se seront bien amusés.

Avec plus de 40 titres à son actif, tantôt traduits en anglais, en tchèque ou en espagnol, tantôt en coréen ou même en arabe, Caroline Merola signe ici une oeuvre magnifique qui fera elle aussi le tour de monde, c’est certain!

Oh! Mais suis-je en train de partir une rumeur? Chose certaine, vous allez adorer cet album vous aussi.

Merola, Caroline (2018). La bête à 4 z’yeux. Montréal: Édito Jeunesse-Gallimard Ltée Jeunesse.

Sylvain

Acheter ce livre

Moi, c’est Frida Kahlo

28471606_10155336027258225_5482225182905965665_nPour notre plus grande joie, l’auteure Sophie Faucher et l’illustratrice Cara Carmina collaborent à nouveau pour nous offrir un deuxième et sublime album portant sur l’artiste d’exception Frida Kahlo.

Dans le premier titre «Frida, c’est moi», nous plongions avec ravissement dans l’enfance de cette artiste mexicaine reconnue pour ses autoportraits à la chevelure fleurie. Avec ce nouveau titre, nous retrouvons Frida à l’âge de 18 ans.

Le récit débute par un terrible accident qui laissera Frida Kahlo physiquement diminuée. Faucher, avec la puissance d’évocation dont elle est capable, résume cette étape importante dans la vie de l’artiste en lui faisant tout bonnement dire: «Je suis Frida-en-mille-morceaux!».

Encore une fois, avec ses mots simples empreints de naïveté, mais oh! combien puissants, Sophie Faucher nous fait vivre plusieurs grandes étapes de la vie de Kahlo.

«Je suis Frida-qui-peint-au-lit», «je suis Frida-je-ne-sais-quoi!», «je suis Frida-qui-flotte, «je suis Frida-amoureuse!», «je suis Frida-qui-dit-oui!» «je suis Frida-déracinée!», Je suis Frida-solitude!», «Je suis Frida-le-cœur-brisé!».

Chaque double page nous raconte le parcours de Kahlo ainsi que sa rencontre et son histoire d’amour houleuse avec le peintre Diego Rivera. Histoire d’amour qui marquera tout le parcours artistique de Kahlo. On la suit dans ses voyages autour du monde. Nous la retrouvons aussi réfugiée dans son atelier, la création lui faisant oublier son chagrin et sa santé fragile. Peindre lui fait du bien.

Les illustrations épurées de Cara Carmina, comme dans le premier titre, nous plongent au cœur même de l’approche picturale développée par Frida Kahlo tout au long de sa carrière. C’est tout simplement magnifique!

Je l’avais dit pour le premier titre et je le répète, voici un album original. Un précieux bijou qui vous donnera envie de découvrir avec les enfants de votre entourage les œuvres époustouflantes de Frida Kahlo. Courrez chez votre libraire!

Faucher, Sophie (2017). Moi, c’est Frida Kahlo (illustré par Cara Carmina). Montréal: Gallimard Ltée Jeunesse-Édito Jeunesse. .

Sylvain Dodier

Acheter ce livre

Cœur asile

Ill. POÉSIE / Luc Pallegoix, 2017.

COEUR ASILE

Je suis demandeur…
Demandeur d’asile,
Au pays de votre cœur.
Accoster votre île,
Trouver la douceur.

Je suis demandeur…
Demandeur fébrile,
Avec ses doutes et ses peurs,
Parti en exil,
Pour fuir la douleur.

Je suis demandeur…
Demandeur fragile,
Voulant un peu de bonheur,
Ce truc volatil
De toutes les couleurs.

Je suis demandeur…
Demandeur d’asile,
Au pays de votre cœur.
Serez-vous cette île
À l’œil rieur?

Sylvain

Ill. Coeur asile / Luc Pallegoix, 2017.

Frida, c’est moi

fridacestmoiJe vous propose de laisser entrer dans votre vie et dans celle de vos enfants, une femme et artiste d’exception: Frida Kahlo, artiste mexicaine connue pour ses magnifiques autoportraits à la chevelure fleurie.
Dans ce très bel et touchant album, Sophie Faucher donne la parole à Frida, l’enfant. Elle se raconte au quotidien, à travers ses joies et ses peines, sa maladie, mais aussi sa détermination. Nous découvrons au fil du récit ce qui fera de Frida une artiste!
Des textes profonds, empreints de naïveté et d’une grande tendresse qui se résument à chaque double page en une affirmation de soi: «Je suis Frida-à-papa», «Je suis Frida-bonbons», «Je suis Frida-qui-a-des-ailes», «Je suis Frida-qui-pleure» et qui culminent par un «Je suis Frida-qui-peint». «Je suis Frida Kahlo!», lancé tel un sourire aux lecteurs.
Les étonnantes et très belles illustrations richement colorées de Cara Carmina nous plongent au cœur de l’univers de Frida enfant, mais aussi dans l’univers pictural que développera l’artiste tout au long de sa carrière.
Un album enveloppant, réjouissant, qui surprend et qui nous incite à la réflexion sur l’acceptation de soi, au respect de la différence. Un livre qui nous convie à oser nos vies!
Un album original et à part dans l’univers des livres pour la jeunesse. Un précieux bijou qui vous donnera envie de découvrir avec les enfants de votre entourage les œuvres époustouflantes de Frida Kahlo.
Osez laisser entrer l’art dans votre maison. Vous adorerez!

Faucher, Sophie (2016). Frida, c’est moi (illustré par Cara Carmina). Montréal : Gallimard Ltée Jeunesse -Édito Jeunesse.

SYLVAIN

Acheter ce livre