Tu as un oiseau sur la tête

29249714_10155383611358225_7516742845936435200_nVous connaissez mon enthousiasme pour les albums pour enfants un peu déjantés, loufoques et attendrissants. En voici un qui m’a séduit au point de le relire une bonne vingtaine de fois. J’en ai encore le sourire aux lèvres!

Cet album fait partie d’une série créée en anglais par Mo Willems en 2007. Dix ans après, les Éditions Scholastic ont la géniale idée de nous offrir cette série en français!

Deux personnages y sont en vedette. Gérald, l’éléphant gris. Gris de peau et de comportement, trop prudent, pas vraiment souriant, gentil, mais toujours inquiet. Il y a aussi son amie Rosie, rose de peau et de personnalité. Rosie, le petit cochonnet, aime le risque, sourit et s’attendrit à tout moment. Rosie ne s’inquiète de rien! Vous aurez donc compris que tout est en place pour de superbes aventures rigolotes!

Cette série s’adresse à tous, des bébés jusqu’aux plus grands qui commencent à lire par eux-mêmes. À mi-chemin entre l’album traditionnel et la bande dessinée, ce livre propose des phylactères où le texte est en très gros caractères. Facile à décrypter et à lire!

Rien de superflu dans cet ouvrage. Que des illustrations épurées sur fond neutre, sans environnement, avec nos deux protagonistes en action.

Dans Tu as un oiseau sur la tête!, vous aurez deviné que c’est évidemment Gérald l’éléphant qui se retrouve dans le pétrin quand un oiseau, puis un deuxième (un couple d’inséparables) décident de nicher sur sa tête… avec tout ce qui peut en découler. Pourquoi les oiseaux nichent-t-ils?

Je n’en dirai pas plus sur l’intrigue. À vous de découvrir comment se terminera cette rocambolesque mésaventure. Vous ne pouvez même pas l’imaginer!

Mo Willems est un auteur-illustrateur à succès, plusieurs fois inscrit au palmarès du New York Times. Il a été écrivain et animateur de l’émission Sesame Street et a remporté six Emmy Awards.

Si vous ne connaissez pas ses créations, je crois que vous ferez-là une découverte qui vous emballera et saura séduire les enfants de votre vie.

En passant, c’est le parfait album à lire aux enfants. J’en profite pour vous rappeler que faire 15 minutes par jour de lecture à voix haute aux enfants, est l’une des méthodes les plus efficaces pour les faire progresser rapidement dans la maîtrise de la langue orale et écrite. Alors, on s’y met tous: 15 minutes de lecture à voix haute par jour!

Mo Willems (2017). Tu as un oiseau sur la tête! Toronto: Éditions Scholastic

Sylvain Dodier

Acheter ce livre

Au fil de l’eau

22712192_10155020383508225_7912887594671402145_oUn petit garçon, son imperméable jaune sur le dos.

Un bateau fabriqué de papier journal, un jour de pluie. Il n’en faut pas plus pour que débute l’aventure.

Un petit garçon s’amuse à sauter dans les flaques sous une pluie torrentielle. Il fait voguer son bateau dans une grande marre. Et, dans l’excitation de l’instant, dépose son voilier sur le joli petit ruisseau qui s’est formé le long du trottoir. Mais! Le bateau s’élance à vie allure dans le courant. Le petit garçon le rattrapera-t-il?

Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’après la pluie débutera une nouvelle aventure. Comme dans nos vies, non?

Au fil de l’eau est un très bel album sans texte. Que les magnifiques dessins de Myares pour nous faire voyager.

Prenez le temps de vous attarder longuement sur chaque image. Vous y découvrirez une fabuleuse poésie, un monde ouvert sur les émotions où vous pourrez aisément plonger avec vos enfants, si vous le désirez.

Comme devant un tableau, plusieurs niveaux de lecture s’offrent à vous. Oserez-vous y sauter à pieds joints?

Laissez-vous emporter par l’oeuvre de Miyares qui transcende les mots et laisse toute la place à l’imaginaire, aux émotions et à la complicité bienfaisante!

Vous apprendrez même dans ce livre à fabriquer un bateau de papier et un… Ah! mais ça, c’est une autre histoire!

Miyares, Daniel (2017). Au fil de l’eau. Toronto: Éditions Scholastic.

Sylvain Dodier

Acheter ce livre

Ma branche préférée

ma-branche-prefereeUn matin, après une nuit où une tempête de verglas a fait rage, une petite fille s’éveille et découvre que «sa» branche préférée de «son» arbre préféré est cassée.
Ça vous semble trop simple comme point de départ pour une intrigue? Eh bien! Détrompez-vous! Cette simplicité, c’est justement la grande force de cet album.
L’auteure Mireille Messier et l’illustrateur Pierre Prat nous offrent ici une histoire attachante qui nous captive dès les premières pages. On s’y reconnait tout de suite, peu importe notre âge!
Cette branche cassée était plus qu’une simple branche. C’était la branche d’où la petite fille sautait dans son imaginaire, devenant tour à tour son château, sa base d’espion, son bateau.
Devant la détresse de la petite fille, son voisin Monsieur Félix, qui est ébéniste, lui propose de lui montrer comment transformer cette branche cassée en quelque chose de merveilleux! À elle de décider ce que sera ce merveilleux. Ensemble, ils vont transformer ce bout de bois en…
Il faut lire le livre pour le savoir! Sur 150 enfants à qui j’ai présenté ce livre, pas un seul n’a réussi à deviner! Vous voyez que cette intrigue est magnifiquement construite.
Un livre où l’on apprend à transformer une expérience malheureuse en opportunité, à la condition d’oser utiliser son imagination et de s’ouvrir aux propositions que nous tend la vie, même si au premier abord celles-ci nous semblent loufoques ou irréalisables. Osons oser!
Un touchant album, simple, superbement illustré par un Pierre Pratt, qui de mon point de vue, s’est surpassé!

Messier, Mireille (2016). Ma branche préférée (illustré par Pierre Pratt). Toronto: Éditions Scholastic.

Sylvain

Acheter ce livre

Le Bon petit livre

lebonpetitlivreDans ce magnifique album, à la fois léger et touffu, Kyo Maclear et l’illustratrice Marion Arbona Illustration nous racontent l’histoire d’une rencontre inattendue. Celle d’un petit garçon contrarié et du Bon petit livre.
Une rencontre qui bouleversera la vie de ces deux personnages.
Le petit garçon s’entichera du Bon petit livre au point de le traîner partout, jusqu’au jour où, sans s’en apercevoir, il l’égarera.
Oh! Malheur… Mais qu’adviendra-t-il du Bon petit livre? Pourra-t-il survivre seul? Et que fera le petit garçon sans son livre fétiche? Pour le savoir, il faut lire l’album!
Une histoire qui nous raconte comment naît la passion de la lecture. Une fois le Bon petit livre rencontré, comment ne pas profiter de ce qu’il nous a fait découvrir : le pouvoir des mots et de l’imagination?
Marion Arbona, avec ses illustrations enjouées et envoûtantes, donne à voir l’effet magique d’un bon livre sur notre esprit.
Un très bel album à laisser traîner sur un coin de table ou sur un banc pour l’offrir au passant, ou pourquoi pas sous un oreiller duveteux!

Maclear, Kyo (2016). Le Bon petit livre (illustré par Marion Arbona). Toronto : Éditions Scholastic (traduction de Josée Leduc).

Sylvain 

Acheter ce livre