L’histoire de Sylvain et Lulu

Voici la véritable histoire de Sylvain & Lulu jusqu’en 2012, et puis après…

Derrière Sylvain et Lulu, il y a Sylvain Dodier, poète canadien né en 1960. Parallèlement à sa démarche artistique, il étudie en éducation spécialisée et en sexologie. Il construit une carrière originale et prolifique dans le milieu de la littérature et de la danse, où il rencontre Luc Pallegoix.

Luc, illustrateur, est né en 1969 dans la région de Franche-Comté, en France. Après avoir fait des études en histoire de l’art et en science du langage, il s’intéresse, entre autres, à la mise en valeur du patrimoine. Il développe une carrière singulière de producteur en danse contemporaine.

Nous sommes en 2003 quand les deux acolytes s’associent et embrassent les arts et lettres numériques pour créer des œuvres à la fois joufflues et poétiques, souvent joyeuses. Ciselant leurs créations en véritables artisans du numérique, le duo donne naissance à SylvainEtLulu.com, un univers léger et pétillant fait d’art et de bonne humeur. Tout s’enchaîne alors rapidement.

En 2004, c’est avec un doublé audacieux que les artistes bousculent l’offre culturelle pour les petits en présentant coup sur coup un happening familial ainsi que le premier magazine culturel numérique pour les enfants de la francophonie.

En 2006, Sylvain et Lulu ouvrent les portes du château numérique puis inaugurent De Montréal à Besançon, une exposition multimédia. Pour donner un cadre à la co-création artistes/enfants, le duo conçoit en 2007 Les classes reporters de Sylvain et Lulu pour donner un cadre à la création en milieu scolaire.

En 2008, ils présentent le premier d’une longue série de quiz multimédias, figure de proue de leur production. La même année, SylvainEtLulu.com est promu comme l’un des meilleurs sites Internet pour enfants par les magazines spécialisés en éducation, des deux côtés de l’Atlantique. Depuis, cette reconnaissance lui est régulièrement attribuée. 2009 marque l’ouverture du théâtre du château où L’école virtuelle des spectateurs tient l’affiche.

L’année 2010 est particulièrement déterminante pour les artistes qui proposent une nouvelle version du magazine qui devient alors multimédia. La publication s’enrichit de clips vidéos, de jeux interactifs, de planches et de fresques numériques.

En juin 2011, les créateurs inventent Les camps numériques, ateliers de création en arts et lettres numériques au cours desquels les participants sont invités à créer en complicité et à la manière de Sylvain et Lulu. En décembre de la même année, ils signent Que du bonheur ! une fresque numérique polymorphe, diffusée à la fois sur le Web et au cœur de la cité. Site Internet, vitrine numérique, «flashcodes», courriels et média sociaux essaiment les œuvres de Sylvain et Lulu à travers les villes et les campagnes et ce, partout sur la planète.

Le château numérique

Créé en 2006, le château est pour Sylvain et Lulu un atelier d’arts et lettres numériques en ligne. Espace multimédia de création et de diffusion, ce véritable centre culturel virtuel destiné aux enfants de 5 à 11 ans et à leurs adultes, est un lieu de rencontres et d’échanges entre les artistes et le public. Pour l’inventer, Sylvain et Lulu se sont inspirés de l’univers des châteaux de plaisance, lieux d’art et de loisirs qui ont de tout temps stimulé l’imaginaire des enfants. 

De traits de plumes en aplats d’aquarelle, les auteurs ont peaufiné un monde délicat, finement tissé, dans lequel ils se sont greffés, emportants avec eux quelques éléments du monde réel. Cette juxtaposition renforce le choix des artistes de se situer aux frontières du virtuel et du réel. 

Dans chaque pièce du château, Sylvain et Lulu offrent leur vision de l’art et de la culture et développent une approche personnelle à la fois éducative et ludique, qui plonge au cœur des grandes valeurs humaines. 

Que l’on pousse les portes de ses salons, ou qu’on l’explore ici et là en se perdant dans ses corridors, le château dévoile, dans tous ses recoins, un monde léger et pétillant fait d’art et de bonne humeur.

Ses espaces thématiques :
– La salle de bal, consacrée à la danse
– Le salon, où sont diffusées des œuvres ayant pour thème – les grandes valeurs humaines
– Le hall d’entrée, espace d’accueil et de diffusion des points de presse de Sylvain et Lulu
– Le théâtre, voué à l’école virtuelle des spectateurs Et aux émotions
– La grande galerie, dans laquelle sont présentées les expositions numériques
– Le studio de poésie, lieu de création poétique
– L’antichambre des armoiries, où l’on traite de l’étude des blasons
– La bibliothèque, propose les suggestions de lecture, rassemble les jeux virtuels, regorge de contes et de légendes et expose les créations co-réalisées avec des enfants
– La salle à manger, dédiée aux arts de la table (en chantier)

Le magazine numérique

Le magazine culturel multimédia, interactif, souvent participatif est toujours créatif. Publié pour la première fois en 2004, il est à la fois œuvre et canal de communication. Chaque numéro est finement brodé. Bandes dessinées, planches, fresques et jeux numériques s’associent aux chroniques, aux rubriques et aux commentaires de lecture pour offrir surprises et découvertes, poésie et évasion, rêve et joie.

Dans ce parchemin numérique au style immédiatement identifiable, Sylvain et Lulu abordent des thèmes tantôt joyeux, tantôt douloureux, qui jalonnent la vie des enfants et de leurs adultes. Avec leur touche unique où s’épousent poésie et réalisme, esthétique épurée et créative, franchise et joie de vivre, le duo a gagné le respect et l’affection de centaines de milliers de lecteurs et de lectrices à travers le monde.

L’abonnement au magazine est gratuit. Les abonnés reçoivent, par courriel, la page de couverture avec le sommaire. D’un seul clic, le lecteur accède à la chronique de son choix ou à l’ensemble du périodique.

Les ateliers sur iPad

Véritable extension de l’atelier de création de Sylvain Dodier et Luc Pallegoix, les camps numériques proposent de créer sur iPad à la manière des auteurs de SylvainEtLulu.com.

Les camps numériques s’adressent aux petits autant qu’aux grands. Les œuvres produites lors de ces camps sont de natures aussi variées que le permet le médium numérique : dessin, bande dessinée, écriture, poésie, peinture, aquarelle, pastel, collage, poterie, photographie, vidéo, etc.
Au cours des ateliers, d’autres notions liées aux T.I.C. peuvent être abordées telles que la géo-localisation, la recherche par mots-clefs, la qualité de la source documentaire, la propriété intellectuelle, les précautions à prendre lors de la navigation sur Internet et le respect.

Il est possible d’envisager des camps numériques «à la carte». Les apprentis créateurs désireux de concevoir un projet plus élaboré peuvent cumuler plusieurs modules sur quelques jours, et convenir des thèmes, et des médiums ainsi que de la nature de l’œuvre à produire.
Les camps numériques de Sylvain et Lulu sont disponibles au Canada, et dans les écoles francophones équipées de iPad.

Happening et installations, street et land art numérique

Toujours soucieux de défricher de nouveaux territoires numériques, Sylvain et Lulu proposent un nouvel usage des choses et des lieux. Il en résulte des œuvres téméraires, aux formes étonnantes, nourries « d’allers vers l’autre ».

Parfois spectacles, parfois expositions, souvent un peu des deux, les performances de Sylvain et Lulu invitent au rêve et au bonheur. Elles chevauchent et visent à lier le meilleur des mondes réel et virtuel.

Pour atteindre leurs objectifs, les artistes n’hésitent pas à détourner les fonctions premières des espaces et des objets pour générer leurs œuvres. Là où il y a une vitrine commerciale, ils installent une fresque numérique pour piétons et automobilistes. Ils transforment des salles informatiques en salons littéraires, et des salles de classe en studios de création. Les «smartphones» deviennent une galerie d’art cellulaire. Une base militaire Au Québec est même devenue, l’espace d’une journée, un immense centre chorégraphique !

Dans l’art participatif et interactif de Sylvain Dodier et Luc Pallegoix, le public est souvent, lui aussi, un créateur et un performeur. Les créations du duo cherchent à magnifier le particulier dans ce qu’il a d’universel et surgissent là où on ne les attend pas. Elles sont toujours légères et pétillantes, faites d’art et de bonne humeur !

Le public jusqu’en 2012

Ce sont les enfants qui entraînent leurs adultes dans le monde de Sylvain et Lulu. Ceux-ci rejoignent un public large et varié, réparti principalement sur trois continents : l’Amérique francophone, l’Europe (France, Belgique et Suisse) puis le Maghreb avec le Maroc, la Tunisie et l’Algérie.

Quelques chiffres :

2 850 000 pages consultées annuellement sur le site SylvainetLulu.com
145 555 connexions uniques
14 550 connexions uniques, en moyenne, pour chaque numéro du magazine

Le livre Un arbre

En 2014 Sylvain & Lulu signe sous leur vrai nom un livre entièrement illustré sur iPad. Un arbre est un clin d’oeil poétique faisant découvrir l’arbre dans toute sa majesté mais également sous toutes ses formes. Les enfants pourront y découvrir, au fil des pages, ce qu’est l’arbre dans la forêt mais aussi ce qu’il devient, partout ailleurs autour de nous. Un arbre de Sylvain Dodier, illustré par Luc Pallegoix dans la collection Clin d’oeil aux Éditions de l’Isatis est maintenant en vente chez tous les bons libraires.

Le livre un arbre est disponible chez les libraires ou en ligne en suivant ce lien

Et puis…

Presque d’un coup d’un seul, l’arthrite et la douleur ont envahi Lulu, alors tout est devenu beaucoup trop compliqué, et il n’a plus été possible pour lui de continuer à créer et à publier, ni à tourner dans les écoles et les théâtres.

Mais en 2019 il est apparu sur terre un terrible virus 🦠 qui menace l’humanité au point, qu’en 2020, tout le monde doit rester caché à la maison! Comme Lulu va un petit peu mieux, avec Sylvain ils ont pensé qu’il était grand temps de se remettre à créer un monde léger et pétillant, fait d’art et de bonne humeur, pour des les enfants [confinés] et leurs adultes. La machine est en route, à suivre…

Les fourmis reviennent aussi !

Les fourmis - Ce site est en ruine / Luc pallegoix, 2020.

La vieille revue de presse 👉🏻 ici

Tous droits réservés copyright 2020