Fred Petitchatminou

fredpetitchatminouChristiane Duchesne , qui a publié une centaine d’ouvrages à ce jour, nous propose ici un album qui m’a complètement déstabilisé. Le texte est si minimaliste qu’on s’étonne. On demeure suspendu, mais ça fonctionne et même très bien!
La fusion texte et illustrations est si fantastique qu’on se laisse prendre sans s’en rendre compte par ces quatre petites histoires. Des histoires qui sont en réalité quatre souvenirs de Fred Petitchatminou et de son ami Lapipino.
Les superbes illustrations de Marion Arbona donnent à ce texte toute son ampleur. Elles le démultiplient jusqu’à nous transporter dans un monde onirique fascinant.
Vous adorerez les carottes à pois, l’arbre à petites bêtes, l’arbre à choses ou l’arbre à fleurs. Comment résister au maillotin, ce petit machin qui sert à envelopper les cœurs qui ont de la peine? Et je l’avoue, j’ai flanché pour les Crakicornus, ces nettoyeurs de rêves grâce à qui nous faisons de beaux rêves.
Oui, c’est ça! Cet album est un rêve éveillé. Un collage réussi de quatre petits rêves joyeux. Vos enfants vous le redemanderont tous les soirs, espérant secrètement que les Crakicornus veillent sur leurs rêves.

Duchesne, Christiane (2016). Fred Petitchatminou (illustré par Marion Arbona). Montréal: Les Éditions de la Bagnole.

Sylvain

Acheter ce livre

Deux garçons et un secret

deuxgarconsetunsecretAujourd’hui, je suis assez vieux pour savoir que si enfant on m’avait offert cet album, ma vie en aurait été bouleversée. Oh! pas complètement, mais la lumière en mon cœur aurait été plus vive, plus jeune!
C’est ce petit miracle, d’une finesse désarmante, que nous offrentLes Éditions de la Bagnole . Avec le raffinement de l’âme qu’on lui connait, l’auteure Andrée Poulin tisse en quelques lignes une histoire d’une justesse affective inouïe. Elle dévoile tout doucement l’affection généreuse que se portent mutuellement deux enfants. Rien de spectaculaire, juste la tendresse qui grandit.
Les magnifiques illustrations de Marie Lafrance ajoutent à l’œuvre une véracité, une bienveillance soyeuse et touchante. Nous aussi, nous aurions voulu être du secret…
Et si parfois les parents se trompaient? Et si les enfants, pour rayonner, devaient s’aménager un secret? Ce livre est un hymne à la diversité, à la gratuité de l’amitié et de l’amour. Un album libre, sans préjugés, ouvert sur une réalité «extra-méga-super» importante: la complicité entre deux êtres!
Merci Andrée Poulin et Maire Lafrance, vous venez de rattraper les mailles perdues dans le tricot de l’enfance de bien des petits garçons.

Poulin, Andrée (2016). Deux garçons et un secret (illustré par Marie Lafrance). Montréal: Les Éditions de la Bagnole (collection : La vie devant toi).

Sylvain

Acheter ce livre 

Le Bon petit livre

lebonpetitlivreDans ce magnifique album, à la fois léger et touffu, Kyo Maclear et l’illustratrice Marion Arbona Illustration nous racontent l’histoire d’une rencontre inattendue. Celle d’un petit garçon contrarié et du Bon petit livre.
Une rencontre qui bouleversera la vie de ces deux personnages.
Le petit garçon s’entichera du Bon petit livre au point de le traîner partout, jusqu’au jour où, sans s’en apercevoir, il l’égarera.
Oh! Malheur… Mais qu’adviendra-t-il du Bon petit livre? Pourra-t-il survivre seul? Et que fera le petit garçon sans son livre fétiche? Pour le savoir, il faut lire l’album!
Une histoire qui nous raconte comment naît la passion de la lecture. Une fois le Bon petit livre rencontré, comment ne pas profiter de ce qu’il nous a fait découvrir : le pouvoir des mots et de l’imagination?
Marion Arbona, avec ses illustrations enjouées et envoûtantes, donne à voir l’effet magique d’un bon livre sur notre esprit.
Un très bel album à laisser traîner sur un coin de table ou sur un banc pour l’offrir au passant, ou pourquoi pas sous un oreiller duveteux!

Maclear, Kyo (2016). Le Bon petit livre (illustré par Marion Arbona). Toronto : Éditions Scholastic (traduction de Josée Leduc).

Sylvain 

Acheter ce livre

Décembre ou Les 24 jours de Juliette

les24joursdejulietteHélène Desputeaux m’a conquis avec son album Décembre ou Les 24 jours de Juliette. Un éloge du vrai, du simple, du quotidien. Une ode colorée à la vie.
Hélène me disait que cet album était très important pour elle. Il rassemble des petits morceaux de son quotidien, de sa vie, de ses amours. Ça se ressent page après page. Elle nous livre ici un savoureux album!
Vous vivrez avec Juliette, sa famille et ses amis, les vingt-quatre jours qui précèdent le «coucou du Père Noël» que la petite attend avec impatience.
Dès la première page, grâce aux superbes aquarelles de Desputeaux, on se retrouve au cœur de l’action. Les illustrations semblent s’animer sous nos yeux. Il y a tant et tant de détails qu’on est happé dès le premier coup d’œil. On se surprend à demeurer suspendu à une scène de longues et sublimes minutes.
Desputeaux dédie cet album à tous les amoureux du rêve et de la fête. Et c’est exactement ce qu’elle nous offre! La recette du bonheur vrai: une grande tablée avec ceux et celles qu’on aime et l’odeur des biscuits chauds qui réchauffent notre cœur!
Lorsqu’on referme ce livre, on connait l’odeur du bonheur: de doux effluves de muscade et de gingembre.
Courez chez votre libraire préféré pour vous procurer ce magnifique album réalisé par l’une des plus grandes créatrices pour les enfants au Canada et publié sous la direction de son complice de toujours: Michel Aubin.
Vos enfants et vous allez l’adorer, c’est certain. C’est si beau et ça fait tellement de bien à l’âme. Vraiment. Un superbe cadeau de famille!

Desputeaux, Hélène (2016). Décembre ou Les 24 jours de Juliette. Montréal: desputeaux+aubin

Sylvain

Acheter ce livre

La belle histoire d’une vieille chose

labellehistoiredunevieillechoseCet album est profondément touchant, doux, tout doux et d’une beauté enveloppante! Une histoire un brin triste, comme la vie qui inévitablement se termine par la mort. Mais, un album fondé sur une essentielle vérité: toute chose a une histoire!
À travers la vie racontée d’une voiture, qui fut un jour magnifique et rutilante, cet album parle de la vie. Il égrène, page à page, l’usure des jours sur les choses et les gens. Il raconte la nostalgie du temps qui fut, du temps qui passe et qui laisse ses traces.
Divinement bien écrit par Louis Émond, qui nous livre un texte où chaque mot est nécessaire et où les sens se multiplient, cet album est illustré avec toute la bienveillance du monde par Steve Adams. Les tons d’ocre et de bleu nous enveloppent, nous mènent, avec les mots de Louis, à l’essence des choses.
Quand vous tiendrez cet album au format quasi géant entre vos mains, c’est blotti contre votre épaule que les enfants vous écouteront en faire la lecture. Ce livre déclenche instantanément la tendresse et la douceur dès les premières lignes et la première image. Pour les plus vieux comme moi, une petite larme bienveillante sur vos souvenirs apparaitra probablement au fil du récit. Douce nostalgie…
Un album qui passera, j’en suis certain, à l’histoire de la littérature jeunesse canadienne-française (pour utiliser en clin d’œil une vieille expression!)
Une histoire à lire ensemble, absolument! Et si elle est lue par grand-papa ou grand-maman, ça ne sera que plus signifiant et attendrissant. Bonne lecture!

Émond, Louis (2016). La belle histoire d’une vieille chose (illustré par Steve Adams). Montréal : Les Éditions de la Bagnole

SYLVAIN

Acheter ce livre

Frida, c’est moi

fridacestmoiJe vous propose de laisser entrer dans votre vie et dans celle de vos enfants, une femme et artiste d’exception: Frida Kahlo, artiste mexicaine connue pour ses magnifiques autoportraits à la chevelure fleurie.
Dans ce très bel et touchant album, Sophie Faucher donne la parole à Frida, l’enfant. Elle se raconte au quotidien, à travers ses joies et ses peines, sa maladie, mais aussi sa détermination. Nous découvrons au fil du récit ce qui fera de Frida une artiste!
Des textes profonds, empreints de naïveté et d’une grande tendresse qui se résument à chaque double page en une affirmation de soi: «Je suis Frida-à-papa», «Je suis Frida-bonbons», «Je suis Frida-qui-a-des-ailes», «Je suis Frida-qui-pleure» et qui culminent par un «Je suis Frida-qui-peint». «Je suis Frida Kahlo!», lancé tel un sourire aux lecteurs.
Les étonnantes et très belles illustrations richement colorées de Cara Carmina nous plongent au cœur de l’univers de Frida enfant, mais aussi dans l’univers pictural que développera l’artiste tout au long de sa carrière.
Un album enveloppant, réjouissant, qui surprend et qui nous incite à la réflexion sur l’acceptation de soi, au respect de la différence. Un livre qui nous convie à oser nos vies!
Un album original et à part dans l’univers des livres pour la jeunesse. Un précieux bijou qui vous donnera envie de découvrir avec les enfants de votre entourage les œuvres époustouflantes de Frida Kahlo.
Osez laisser entrer l’art dans votre maison. Vous adorerez!

Faucher, Sophie (2016). Frida, c’est moi (illustré par Cara Carmina). Montréal : Gallimard Ltée Jeunesse -Édito Jeunesse.

SYLVAIN

Acheter ce livre