La gardienne du musée

52350388_10156074049988225_605238235777466368_nAvec toute la sensibilité dont on le sait capable, Simon Boulerice nous livre ici un album profondément touchant. Les illustrations de Lucie Crovatto sont d’une tendresse enveloppante. Quel magnifique album!
Une oeuvre où s’entrecroisent réalité et magie. Mais, la vie n’est-elle pas souvent magique grâce à l’amitié, à la tendresse et à tous ces enfants qui nous entourent?
«Depuis maintenant de longues années, Madame Morose est gardienne au musée. Elle «(…) envie les toiles et les sculptures autour d’elle, toutes aussi belles et admirables les unes que les autres. «Moi, on ne me regarde jamais comme ça», se désole-t-elle parfois.»
Dès la première double page, toute l’intrigue de cette histoire est ainsi campée! Nous suivrons madame Morose, au jour le jour, dans son boulot, jusqu’à sa rencontre avec un petit garçon au foulard rouge qui voit plus loin que le bout de son nez. Petit garçon, que j’imagine bien être Simon Boulerice lui-même, tant au fond de l’oeil se cache la même lumière. Mais bon, ça, c’est dans ma tête!
Je ne veux pas lever le voile sur la magie de cet album, trop en dire amoindrirait la joie profonde qui vous envahira à sa lecture. Mais, vous aurez compris que cette rencontre entre une dame «grisonnée» par la vie et cet enfant lumineux viendra bouleverser bien des choses!
On plonge dans ce livre comme on va au musée! À vrai dire, on y va pour vrai, avec un je-ne-sais-quoi d’enveloppant qui distord à peine la réalité, et ce, grâce au talent de Crovatto. Si vous le désirez, cet ouvrage vous servira aisément aussi à faire découvrir aux enfants de votre entourage plusieurs grands maîtres des arts visuels. Un très bel album!

Boulerice, Simon (2017). La gardienne du musée (illustré par Lucie Crovatto). Montréal: Les Éditions de la Bagnole.

Sylvain

Acheter ce livre